page d'accueilPrésentation du Mode de vie Paléo

 

c'est un piège

Dès le début de la sédentarisation, deux activités sont devenues essentielles : l'agriculture-artisanat et l'élevage-pastoralisme. Il faudrait détailler leurs effets négatifs qui sont :
¤ l'augmentation des tensions avec l'apparition de la propriété (terres-maisons, troupeaux, etc.) : exemple encore aujourd'hui entre les Dogons et les Peuls en Afrique de l'Ouest.
¤ la valeur des biens devient la référence unique. L'humain n'est plus que producteur ou consommateur.
¤ l'augmentation du temps de travail.
¤ l'apparition de maladies liées au changement d'alimentation principalement basée sur les glucides d'€™origine végétale issus des céréales, des légumineuses cultivées ainsi que des laitages.
¤ la multiplication des pandémies liées à l'apparition au néolithique de germes nouveaux d'origine animale (bactéries, virus dont la peste) issus de la domestication d'espèces sauvages et de la promiscuité du cheptel avec les humains.
¤ les migrations importantes pour fuir la sur-population et les pandémies.

Ce ne sont là que les effets de la révolution néolithique auxquels s'ajoutent les effets tout aussi négatifs de la révolution industrielle (voir les romans de Zola, Dickens) puis de la révolution numérique (voir les travaux du philosophe Bernard Stiegler)...
Tous les progrès technicos-scientifiques issus de cette rapide évolution ont conduit à une profonde dégradation de l'environnement, de la santé des humains. C'est effrayant !

 

toujours +
Le monde occidental est TOXIQUE...
Il nous fait vivre dans l'excès : sur-consommation, sur-activité, hyperconnexion, manque de sommeil, etc.
¤ Tout excès d'énergie donne de l'inflammation et des maladies de civilisation (diabètes, problèmes respiratoires, allergies, etc.).
¤ Tout excès d'agitation donne de l'anxiété, de l'excès de stress, des peurs récurrentes, des pertes de sens
et des maladies de civilisation (burnout, dégradation importante de la santé mentale des populations "modernes", etc.)
 

¤ Par exemple, notre patrimoine génétique est adapté pour supporter la carence de nourriture et ne l'€™ai pas du tout pour l'€™abondance !
La balance énergétique doit être neutre (c'est la différence entre les apports caloriques liés à notre alimentation et les dépenses caloriques liées au fonctionnement de l'organisme). C'est ce qui permet de revenir à une homéostasie naturelle.
¤ Par exemple, il y a en nous une exigence génétique de mouvements incompatible avec la sédentarité du mode de vie "moderne".
¤ Par exemple, le mode de vie Paléo privilégie les types d'aliments qui étaient disponibles pour un chasseur-cueilleur-pêcheur nomade ou semi-nomade et tente de limiter ceux qui sont issus de la sédentarisation néolithique et de l'industrie agro-alimentaire "moderne" :
- limiter le sel et le sucre-saccharose : néfastes (l'OMS prescrit 5g maxi de sel par jour),
- limiter toutes les graines : céréales (particulièrement le gluten) et légumineuses,
- limiter les laitages, ainsi que tous les produits dérivés.
Plus d'informations sur l'alimentation humaine à l'époque paléolithique : Paléo Régime alimentaire pdf

alimentation

 

 

L'abondance de médias (réseaux sociaux, journaux, radios, télés, écrans, etc.) accapare notre esprit.
Tout excès cérébral, tout excès de fonctionnement du mental nous éloigne de + en + des émotions, des sensations.
Le vide existentiel nous guette... La vie n'a pas de sens... La dimension spirituelle a disparu...

¤ Notre époque nous a coupé du ressenti de la nature.
Voila ce qu'en dit Amma, une "sage" indienne : «Tout en développant son intelligence et ses connaissances scientifiques, l'être humain "moderne" ne devrait pas oublier les sentiments de son cœur, qui lui permettent de vivre en accord avec la nature et ses lois fondamentales. Le facteur reliant les hommes et la nature, c'est leur innocence innée. Lorsque nous voyons un arc-en-ciel ou les vagues de l'océan, ressentons-nous toujours la joie innocente d'un enfant ? Un adulte qui interprète l'arc-en-ciel uniquement en termes d'ondes lumineuses ne connaîtra pas la joie et l'émerveillement de l'enfant devant l'arc-en-ciel ou les vagues de l'océan.
La perte de l'innocence vient avec le développement de l'égocentrisme. C'est à cause de son égoïsme que l'homme voit aujourd'hui la nature comme séparée de lui-même. Les hommes pensent que la nature n'existe que pour être exploitée et utilisée en vue de satisfaire leurs désirs égoïstes. Alors l'être humain aliène la nature et commence à l'exploiter.
Cette attitude crée un mur, une séparation, une distance. Il est effrayant de constater que l'homme "moderne" a perdu sa largesse d'esprit et que c'est la conséquence du développement phénoménal de la science. »

homme-nature

 

Le mode de vie Paléo est une réponse adaptée à ces tristes constats.

 
Il ne se limite pas au régime alimentaire Paléo mais il propose une approche globale qui questionne tous les domaines : soins du physique, mais aussi soins de l'âme ; soins de sa santé perso, mais aussi soins de la planète, etc..
Il ne s'agit pas de vivre COMME les chasseurs-cueilleurs nomades du Paléolithique ou des sociétés de chasseurs-cueilleurs qui ont perduré jusqu'au 19ème et au 20ème siècle.
Il ne s'agit pas de retourner aux cavernes et aux huttes en pailles. Quand je visionne un documentaire sur la vie des aborigènes d'Australie ou des esquimaux du Grand Nord, je n'ai absolument pas envie de partager ce mode de vie. Les humains au paléolithique vivent dans un monde d'inconfort, d'insécurité et de dangers permanents. La mortalité infantile est forte. L'organisation sociale ne laisse la place à aucun choix individuel : soumission au groupe, au chef ; femmes soumises à l'homme, etc.
Il s'agit de s'inspirer de leur modèle pour ré-organiser notre mode de vie (dont notre alimentation) dans la société d'aujourd'hui.

Ci-dessous photo des Shan du désert de Kalahari en Afrique Australe.

San-Kalahari

 

Pour l'espèce humaine, les conditions de vie au cours de centaines de milliers d'années avant la sédentarisation ont inscrit des "habitudes" de mode de vie. C'est ce que le mode de vie Paléo "moderne" tente de respecter.

 
Au sein de notre société de l'€™abondance, de l'€™hyper-consommation, de l'hyper-technologie et aussi du gaspillage d'aliments et de matériaux,
la solution est dans une adaptation de notre mode de vie pour tendre à se rapprocher le + possible des attentes ancestrales.
Ces attentes sont inscrites dans le génome de l'espèce et codées dans son ADN.
Nous avons à respecter les fonctionnements physiologiques efficaces légués par notre lointain passé.
Il nous faut réapprendre à vivre selon les besoins de notre espèce, selon les attentes de notre passé de chasseur-cueilleur nomade.
Il s'agit de s'inspirer de leur modèle pour ré-organiser notre mode de vie dans la société d'aujourd'hui.
 


page d'accueil         Laurent Besset
  
2 - Les attentes ancestrales
  
3 - L'homéostasie
  
4a - L'hygiène du corps
  
4b - L'hygiène de l'âme
  
5 - Conseils d'alimentation
  
6 - Les fonctionnements essentiels
  
Il est possible de télécharger un .pdf AcrobatReader où vous retrouverez
tout le contenu de ce site Somato.fr     Paleo-Sante.pdf
ou sur Calaméo avec le même contenu que ce site Somato.fr     Calameo-Paleo-Sante.pdf

Conseils de lecture :

¤ «Le Modèle Paléo» de Mark Sisson chez Thierry Souccar Éditions
¤ «Révolution cétogène» de Johanne Cammarata chez Caliopéa Éditions
 


Ces documents ne sont pas protégés par un Copyright ; toute copie est autorisée.
Si ce que vous avez trouvé ici vous est utile et vous permet d'enrichir vos pages Web ou tout autre document, je vous prie de faire référence à leur origine :    somato.fr